Retour

Seba Calfuqueo

Dans la plupart de ses œuvres, Seba Calfuqueo (1991, Santiago, Chili) aborde ou expose, de manière militante et critique, son ascendance mapuche et la discrimination à laquelle iel est confronté·e au quotidien pour son appartenance à un groupe indigène et, au-delà, pour ne pas correspondre aux récits hétéronormatifs dominants. Ces questions sont abordées directement et avec force dans l’une de ses premières œuvres, You Will Never Be a Weye (2015), enregistrement filmé d’une performance dans laquelle Calfuqueo révèle comment l’histoire des Machis Weyes (individus ne se conformant pas à la binarité de genre) a été effacée à la suite de l’endoctrinement catholique imposé par les colonisateurs et la politique de l’État chilien.

À l’intersection et dans la juxtaposition de la domination et de la répression, Seba Calfuqueo trouve le terrain idéal où repenser le statut politique, culturel et social du peuple et de la culture mapuches dans la société chilienne contemporaine. Il importe donc, par-delà sa pratique artistique, que Calfuqueo soit membre des collectifs féministes Mapuche Rangiñtulewfü et Yene Revista et collabore à la publication de textes en langue mapuche, œuvrant à sa stimulation et à sa préservation. Son travail part souvent du vaste champ de l’art de la performance, fût-ce dans son acception la plus classique, ou comme un moment à enregistrer sur vidéo et à montrer plus tard dans un espace d’exposition avec des éléments utilisés pendant la performance elle-même, ou encore inspiré et lié à celle-ci sur le plan conceptuel, par exemple dans les répliques en céramique des bidons d’eau employés dans Ko ta mapungey ka [L’eau est aussi un territoire] (2020), où l’artiste oppose l’exploitation néolibérale capitaliste violente de l’eau au Chili à la relation symbiotique que le peuple mapuche entretient avec les lacs et les fleuves.

Rechercher

Expositions Billetterie Infos pratiques Replay des événements Visites commentées À propos de LUMA

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.