© Ruth Walz, L'Apocalypse arabe de Samir Odeh-Tamimi - création mondiale - direction musicale Ilan Vollkov, mise en espace Pierre Audi - Festival d'Aix-en-Provence 2021

En souvenir d'Etel Adnan : L'Apocalypse arabe

Par Etel Adnan, Pierre Audi et Samir Odeh-Tamimi
Théâtre Musical, Création Mondiale

Voir plus

"Etel c'est la recherche perpétuelle du mot juste. Elle possède plusieurs langues et cela se ressent dans ses accents, ses élans, son expression, deviennent universels. Elle cherche, elle creuse et des mots magiques sortent de sa bouche, de son être. Et c'est toute la Méditerranée qui se déroule. Peut-être trouvera-t-elle de là où elle est un chemin pour nous tous. Elle en a la force.

« The morning after
my death
we will sit in cafés
but I will not
be there
I will not be »

En hommage à Etel Adnan, le Festival d'art lyrique d'Aix-en-Provence et LUMA diffusent ici la version inédite filmée de L'Apocalypse arabe, qu'elle n'a pas pu venir voir en personne mais qu'elle a soutenu à distance avec ferveur. Et elle sera à nouveau avec nous."

Maja Hoffmann

 

C'était en janvier 1975. Un jour j'ai pris un stylo, une feuille de papier, et je me suis dit : je veux écrire un poème sur le soleil. Totalement répétitif, le soleil, le soleil, le soleil. 

Etel Adnan, "Nous savons tant et nous savons si peu" (2011 - 2017)

Présenté à LUMA à Arles en juillet dernier, le théâtre musical L’Apocalypse arabe, tiré du recueil du même nom créé en 1975 par la peintre et poétesse Etel Adnan offre une description saisissante de la guerre civile au Liban et une dénonciation virulente des crimes engendrés par l’intolérance. Le compositeur israélo-palestinien Samir Odeh-Tamimi, qui vit à Berlin, et le metteur en scène franco-libanais Pierre Audi se sont efforcés de donner à ces chansons, entrecoupées de dessins mystérieux, la forme d’un théâtre musical prophétique.

Cet événement est une commande du Festival d'Aix-en-Provence en co-production avec LUMA Foundation et le Festival d'Abu Dhabi
Avec le soutien d'André et Rosalie Hoffmann et du Cercle Incises pour la création contemporaine.
La commande à Samir Odeh-Tamimi a reçu le soutien de Ernst von Siemens Music Foundation.

Continuer la lecture sur LUMA Live

Go
Courtesy Galerie Lelong & Co. Paris

Etel Adnan (1925-2021) était une artiste, poète et essayiste libano-américaine, écrivant en français et en anglais. Née à Beyrouth, elle s'était installée à Paris après avoir longtemps résidé en Californie.
Elle a commencé la peinture dans les années soixante et son œuvre a connu une reconnaissance internationale depuis la dOCUMENTA(13), en 2012. En 2014, Etel Adnan est invitée à la biennale du Whitney Museum (New York) et le musée d’art moderne du Qatar, le Mathaf, lui consacre une rétrospective, organisée par Hans Ulrich Obrist. Depuis, de nombreux musées (Berne, Luxembourg, San Francisco, Aspen, Lille...) et centres d’art lui ont consacré des expositions. Les œuvres d’Adnan figurent aujourd’hui dans d’importantes collections, dont le Centre Pompidou - Musée national d’art moderne, Paris ; le Mathaf, à Doha, Qatar ; le MoMA, à New York ; M+, à Hong Kong ; le Royal Jordanian Museum, à Amman ; le Musée d’art moderne, à Tunis ; le Sursock Museum, à Beyrouth ; l’Institut du monde arabe, à Paris ; le British Museum, Londres et la Tate Gallery, à Londres ; le World Bank Collection et le National Museum for Women in the Arts, à Washington D.C ; ainsi que dans de nombreuses collections privées.

Rechercher

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.