© Stella Olivier

William Kentridge :
The Great Yes, The Great No

Théâtre musical
Création mondiale

Parc des Ateliers
Du  au 

Voir plus

LUMA Arles présente "The Great Yes, The Great No" en partenariat avec le Festival d'Aix-en-Provence.

Mars 1941 : un cargo quitte Marseille pour la Martinique avec, à son bord, plusieurs artistes et intellectuels fuyant la France de Vichy, parmi lesquels André Breton, Claude Lévi-Strauss ou l'artiste cubain Wifredo Lam.

Ce fait authentique prend un tour merveilleux quand Charon, passeur des morts promu capitaine, plie l’espace-temps à sa volonté et convie d’autres figures célèbres dans cette arche d’un genre nouveau, allégorie de toutes les expéditions forcées d’hier et d’aujourd’hui – dont les représentants de l’anticolonialisme Aimé Césaire, Franz Fanon ou les sœurs Nardal.

Le génial plasticien sud-africain William Kentridge embarque le spectateur dans une de ces aventures artistique, politique et spirituelle dont lui seul a le secret : un opéra de chambre qui s’inspire des avant-gardes de l’époque promouvant le surréel et l’irrationnel (masques, collages, projections) et sollicite danseurs, performeurs, choristes et instrumentistes dans un large éventail de styles musicaux, en particulier africains et caribéens.

Spectacle en anglais, français, swati, zoulou, xhosa, setswana et xitsonga surtitré en français et en anglais.


Informations pratiques : 
Dates :
 Dimanche 7 juillet, lundi 8 juillet, mardi 9 juillet, mercredi 10 juillet
Horaire de début : 21h30
Durée : 1h20 (sans entracte)
Lieu : La Grande Halle
Tarif plein : À partir de 32€
Tarif jeunes : À partir de 10€

Un service de navette Aix-en-Provence > LUMA Arles aller/retour vous sera proposé au moment de votre réservation.

COMPLET

Norbert Miguletz

William Kentridge


William Kentridge (né en 1955 à Johannesburg, Afrique du Sud) est internationalement reconnu pour ses dessins, ses films, ses pièces de théâtre et ses opéras.

Son travail consiste à combiner le dessin, l'écriture, le film, la performance, la musique, le théâtre et les pratiques collaboratives pour créer des œuvres d'art ancrées dans la politique, la science, la littérature et l'histoire, tout en maintenant un espace de contradiction et d'incertitude.

Les œuvres de Kentridge ont été exposées dans des musées et galeries du monde entier depuis les années 1990, notamment au Museum of Modern Art de New York, au musée Albertina de Vienne, au musée du Louvre de Paris, à la Whitechapel Gallery de Londres, au Louisiana Museum de Copenhague, au musée Reina Sofia de Madrid, au Kunstmuseum de Bâle, au Zeitz MOCAA et à la Norval Foundation de Cape Town, ainsi qu'à la Royal Academy of Arts de Londres. Il a participé à plusieurs reprises à la Documenta de Kassel (2012, 2002, 1997) et à la Biennale de Venise (2015, 2013, 2005, 1999 et 1993). Ses œuvres sont également dans les collections de musées du monde entier.

Ses productions d'opéra comprennent La Flûte enchantée de Mozart, Le Nez de Chostakovitch et les opéras Lulu et Wozzeck d'Alban Berg. Elles ont notamment été présentées au Metropolitan Opera de New York, à La Scala de Milan, à l'English National Opera de Londres, à l'Opéra de Lyon, à l'Opéra d'Amsterdam, à l'Opéra de Sydney et au Festival de Salzbourg. Les productions théâtrales de Kentridge, jouées dans des théâtres et des festivals du monde entier, comprennent Refuse the Hour, Winterreise, Paper Music, The Head & the Load, Ursonate et Waiting for the Sibyl et, en collaboration avec la Handspring Puppet Company, Ubu & the Truth Commission, Faustus in Africa !, Il Ritorno d'Ulisse et Woyzeck on the Highveld.

Kentridge a reçu des doctorats honorifiques de plusieurs universités, dont Yale, l’université de Londres et de Columbia. En 2010, il a reçu le prix de Kyoto. En 2012, il a reçu le titre de Commandeur des Arts et des Lettres en France et a présenté les Charles Eliot Norton à l'université de Harvard. En 2015, il a été nommé académicien honoraire de l'Académie royale de Londres. En 2017, il a reçu le prix Princesa de Asturias pour les arts et en 2018 le prix international Antonio Feltrinelli. En 2019, il a reçu le prix Praemium Imperiale en peinture à Tokyo. En 2021, il a été nommé membre associé étranger de l'Académie française des beaux-arts, Paris. En 2022, il est décoré de l'Ordre de l'Étoile d'Italie et en 2023, il reçoit l'Olivier Award pour Sybil à Londres.


Équipe créative
 

Concept | Mise en scène : William Kentridge
Metteurs en scène associés : Nhlanhla Mahlangu | Phala O. Phala
Compositeur choral : Nhlanhla Mahlangu
Direction musicale : Tlale Makhene
Dramaturgie : Mwenya Kabwe
Costumes : Greta Goiris
Décors : Sabine Theunissen
Lumière : Urs Schönebaum | Elena Gui
Montage projection : Žana Marović | Janus Fouché | Joshua Trappler
Cinématographie : Duško Marović
Contrôle vidéo : Kim Gunning


Joué et créé par
 

Interprètes : Xolisile Bongwana, Hamilton Dhlamini, William Harding, Tony Miyambo, Nancy Nkusi, Luc de Wit
Danseuse et danseur : Thulani Chauke & Teresa Phuti Mojela
Chœur : Anathi Conjwa, Asanda Hanabe, Zandile Hlatshwayo, Khokho Madlala, Nokuthula Magubane, Mapule Moloi,Nomathamsanqa Ngoma
Musiciennes et musiciens : Marika Hughes (violoncelle), Nathan Koci (accordéon | banjo), Tlale Makhene (percussions), Thandi Ntuli (piano)


Produit par 
 

THE OFFICE arts du spectacle + cinéma
Un projet du Centre for the Less Good Idea

Commande
LUMA Foundation, Arles

Co-commande
Adrienne Arsht Center for the Performing Arts, Miami USA ; CAL Performances, Berkeley USA ; Centre d’art Battat, Montréal Canada

Le soutien fondateur au développement et à la création de The Great Yes, The Great No est assuré par le Brown Arts Institute de l’université Brown.

Tournée en partenariat avec Quaternaire

Rechercher

Expositions Billetterie Infos pratiques Replay des événements Visites commentées À propos de LUMA

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.