Performance Drawings from Reanimations, Boston, October 2014, Joan Jonas dans The Impermanent Display II, Collection Maja Hoffmann / LUMA Foundation – Galerie Principale, La Tour, Parc des Ateliers, LUMA, Arles, France.

Collection Maja Hoffmann / LUMA Foundation : The Impermanent Display II

Etel Adnan, Judy Chicago, Tacita Dean, Trisha Donnelly, Ólafur Elíasson, Urs Fischer, Carsten Höller, Joan Jonas, Mike Kelley, Paul McCarthy, Precious Okoyomon, Laura Owens, Philippe Parreno, Sigmar Polke, Ugo Rondinone, Tavares Strachan, Sturtevant, Franz West

La Tour, Galerie Principale
À partir du 

Voir plus

The Impermanent Display II est la deuxième d’une série d’expositions autour de la collection Maja Hoffmann / Fondation LUMA. Elle présente une série d’œuvres s’intéressant à des parties invisibles du monde, notamment des représentations d’environnements naturels et d’espèces animales. Elle propose des œuvres ayant une dimension politique et des préoccupations touchant aux récentes transformations sociales à travers un engagement autour des politiques raciales. L’exposition examine également différents modes de production, des expériences scientifiques aux actions performatives, diverses techniques de peinture et de photographie, ainsi que l’inclusion d’espèces animales vivantes. Au cœur de l’exposition se trouve une installation sculpturale de Precious Okoyomon, que l’artiste a conçu comme un prisme ou un portail vers un espace discursif où les notions d’écologie, d’espèces invasives, de strates géologiques de la Terre et de négritude [blackness] sont interrogées. Intégrant un vaste répertoire de matériaux, cette installation initie de multiples points de départ et jette un regard critique sur la société d’aujourd’hui.

Des œuvres emblématiques de la collection réalisées par des artistes essentiel·les, dont Carsten Höller et Philippe Parreno, incitent le public à envisager une réalité spatiale et temporelle autre et à réfléchir l’idée que le rituel existe dans l’espace initié par l’art. Leurs œuvres examinent les interconnexions fascinantes entre l’imagination et la production contemporaine. Le public est invité à poursuivre l’exploration des œuvres de ces artistes à travers les installations de grandes dimensions qui peuplent les espaces permanents de LUMA ainsi que le parc paysager.

Des artistes novatrices telles que Joan Jonas et Sturtevant participent également à l’exposition, avec des œuvres pionnières utilisant le dessin, la performance et l’installation vidéo. Abordant des questions complexes relatives à la relation de l’humain à l’environnement et à l’extinction, ainsi que des perspectives audacieuses de processus sans début ni fin, leurs œuvres sont empreintes de la puissance du symbolisme et du pouvoir signifiant des créatures fantastiques et mythiques.

La tension dynamique entre les images, les techniques et la reproduction est encore accentuée par les œuvres de Sigmar Polke, Laura Owens et Tacita Dean, qui font également partie de l’exposition. La multiplicité des strates de matérialité, la superposition des processus et des formes et les histoires puissantes véhiculées par les œuvres monumentales présentées ici sont caractéristiques de leurs investigations singulières sur les codes qui structurent la connaissance et notre rapport au monde. The Impermanent Display II nous invite à réfléchir aux notions de transformation abordées dans le travail des artistes : à la recherche du changement, en réponse aux évolutions sociales et politiques, ou à travers un engagement vis-à-vis des différents modes d’appartenance à notre environnement et à l’espace que nous occupons.

Biographies des artistes
 

Etel Adnan

Etel Adnan (1925-2021) était une artiste, poète et essayiste libano-américaine, écrivant en français et en anglais. Née à Beyrouth, elle s'était installée à Paris après avoir longtemps résidé en Californie. Elle a commencé la peinture dans les années soixante et son œuvre a connu une reconnaissance internationale dès 2012.

Judy Chicago

Judy Chicago est une artiste contemporaine majeure qui travaille entre autres avec la sculpture, la peinture et l’installation. À travers sa pratique, ses réflexions et actes personnels, elle s’intéresse à l’égalité sociale et des genres, à l’état du monde et à la justice climatique. Les récits d’extinction et la responsabilité de l’humanité à l’égard de la planète occupent une place essentielle dans sa pratique. 

Tacita Dean

Tacita Dean est une cinéaste et une artiste multimédia pionnière. Sillonnant les différents états et iconographies décrits dans La Divine Comédie de Dante, Dean combine les médias de telle sorte qu’ils semblent correspondre aux vues et aux scènes du chef-d’œuvre littéraire de Dante. 

Trisha Donnelly

Le travail de Trisha Donnelly repose sur des stratégies conceptuelles et a recours à un large éventail de médiums et de processus. Elle est notamment connue pour ses œuvres poétiques, inhabituelles et souvent énigmatiques. Ses vidéos se caractérisent par des projections fantomatiques et mystérieuses de récits sans événement et d’images imbriquées.

Ólafur Elíasson

Ólafur Eliasson bouleverse les notions d’objets bidimensionnels et tridimensionnels, insufflant une qualité sculpturale aux compositions planes, tandis que les couleurs et les formes se développent, puis disparaissent au cours d’un lent continuum.

Urs Fischer

Urs Fischer exploite le potentiel des matériaux — argile, acier, peinture, aliments, terre et produits agricoles — afin de créer des œuvres qui désorientent le regardeur : à travers des distorsions d’échelle, un recours à l'illusion, au trompe l’œil, à la juxtaposition d’objets du commun, ses œuvres et installations parfois monumentales explorent les thèmes de la perception et de la représentation, avec poésie et irrévérence.

Carsten Höller

Les œuvres de grande envergure de Carsten Höller interpellent vivement le public et remettent en question nos perceptions. Symbolisme et métaphore sont au cœur de son travail. 

Joan Jonas

Joan Jonas est une pionnière de la performance et de l’art vidéo. Son travail combine installation, sculpture et dessin, souvent aux côtés de musicien·nes et de danseur·ses pour la création de performances improvisées.

Mike Kelley

Exploitant les objets de la vie quotidienne, Kelley démantèle les conceptions occidentales de la culture et de l’art contemporains. Ces projets font appel à un éventail de médias et de formes. Elles mettent en lumière nombre de thèmes récurrents dans sa pratique : mémoire refoulée, sexualité, adolescence, classe sociale, Amérique.

Paul McCarthy

Paul McCarthy est considéré comme l’un des artistes américains contemporains les plus influents et les plus novateurs. Jouant sur les illusions et les mythes, le fantastique et la réalité se heurtent dans une exploration délirante mais poignante du subconscient. La figure humaine est une constante dans son travail, fût-ce à travers les propres performances de l’artiste ou la panoplie de personnages qu’il crée pour mélanger la culture savante et la pop culture, et susciter l’analyse de nos croyances fondamentales.

Precious Okoyomon

Poète et artiste visuel.le travaillant avec une multitude de médiums, Okoyomon est l’une des voix les plus importantes de sa génération. Iel s’intéresse à la création de mondes alternatifs et à l’élaboration de nouvelles interprétations du réel susceptibles de faire naître des modes de vie et de relation inédits.

Laura Owens

Laura Owens est surtout connue pour sa peinture qui détourne avec étrangeté l’histoire du médium. Associant souvent des représentations de paysages à des motifs géométriques, son travail témoigne d’une conscience aiguë de l’évolution de la peinture et de son importance dans la société contemporaine. Son œuvre combine des couleurs audacieuses, une pensée conceptuelle et une perspective d’une rare intelligence, et se comprend mieux en relation avec l’intérêt d’Owens à repenser les moments clés de l’histoire de l’art.

Philippe Parreno

Parreno conçoit ses expositions comme un espace scénarisé où se déroule une série d’événements. Il cherche à transformer la visite de l’exposition en une expérience singulière qui fait jouer les limites spatiales et temporelles avec l’expérience sensorielle du visiteur, guidé, à travers l'espace, par l’orchestration du son et de l’image. Pour l’artiste, l’exposition est moins une œuvre d’art totale qu’une interdépendance nécessaire offrant une série continue de possibilités ouvertes.

Sigmar Polke

Considéré comme l’un des artistes conceptuels les plus importants, Polke a mis en évidence dans ses œuvres une tension dynamique entre les gestes expressifs et la reproduction mécanique. Certaines de ses peintures les plus fortes sont réalisées sur du tissu transparent, à travers lequel apparaît le support en bois. Fasciné par l’imagerie des médias de masse et les anomalies des reproductions mécaniques, il répète à la main sur ces toiles la trame de marquage propre à ces processus automatisés.

Tavares Strachan

Le travail de Tavares Strachan se nourrit des développements scientifiques utilisés pour traduire le déplacement invisible, physique et métaphorique, et la capacité des personnes et de la matière à résister à des environnements inhospitaliers. Ses recherches mettent l’accent sur la nature migratoire et interculturelle de la production de connaissances dans le monde contemporain, à travers le prisme des pratiques artistiques. Une grande partie de sa pratique consiste à remettre en question et à repenser les récits historiques et géographiques canoniques. 

Sturtevant

La pratique de Sturtevant interroge les frontières entre réalité et fiction, reproduction d’images et réappropriation. Elle utilise fréquemment les images ou les œuvres d’art iconiques de sa génération comme source et catalyseur de ses propres explorations des notions d’originalité, d’auctorialité et des structures qui définissent la culture de l’art et de la représentation. 

Franz West

De la sculpture abstraite et interactive au mobilier et au collage, l’œuvre de Franz West possède un caractère à la fois léger et profondément philosophique. Appartenant à une génération d’artistes exposée à l’actionnisme viennois et à l’art de la performance des années 1960 et 1970, West a instinctivement rejeté l’idée d’une relation passive entre l’œuvre d’art et le spectateur.

Continuer la lecture sur LUMA Live

Continuer la lecture sur LUMA Live
Precious Okoyomon nous parle de son œuvre Quadrophonic Playground, Exploding Hearts, Errant Roots (Archatinidae)

Rechercher

Expositions Billetterie Infos pratiques

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.