Sky Hopinka, maɬni – towards the ocean, towards the shore, 2020. Extrait du film / Courtesy de l’artiste.

Sky Hopinka: maɬni – towards the ocean, towards the shore

Conférence suivie d'une projection

La Grande Halle,  Le 

Voir plus

Dans le cadre de l’exposition Le soleil arrive quand il le souhaite, LUMA Arles présente maɬni – towards the ocean, towards the shore, premier long métrage de Sky Hopinka, introduit par une conversation de l’artiste avec Diana Flores Ruíz, docteure en cinéma et études des médias (Université de Washington, Seattle).


maɬni est un documentaire expérimental et poétique qui suit deux jeunes autochtones américain·e·s du Pacifique Nord-Ouest, Sweetwater Sahme et Jordan Mercier. Face à la caméra de Sky Hopinka, ils partagent en anglais et chinuk wawa leurs questionnements sur leur vie américaine en relation avec leur identité autochtone. Contemplatif et méditatif, le film capture le rythme d’éléments naturels tels que l’eau et s’entrelace avec des mythes Chinook sur les cycles de vie et de mort. Dans une photographie magnifique, maɬni apporte un regard majeur sur la vie autochtone contemporaine.
 

Informations pratiques :
Date & heure : Dimanche 3 juillet
Horaires de la conversation : 21h00 – 22h00
Horaires de la projection : 22h00 – 23h30
Prix : Gratuit
 

N.B. La discussion se déroulera en anglais et sera traduite en français simultanément. Le film sera sous-titré en anglais uniquement.

Sky Hopinka

Sky Hopinka (nation Ho-Chunk /Bande Pechanga des Indiens de la mission Luiseño) est né et a grandi à Ferndale, dans l'État de Washington. À Portland, il a étudié et enseigné le chinuk wawa, une langue autochtone du bassin inférieur du fleuve Columbia. Ses vidéos, photos et textes s'articulent autour de positions personnelles sur la patrie et le paysage autochtone et également sur la langue en tant que véhicules de la culture. Elles sont exprimées à travers des formes personnelles, documentaires et non fictionnelles de médias. Il enseigne actuellement au Bard College en film et arts numériques. Présentée actuellement à LUMA Arles, sa première exposition institutionnelle en Europe The sun comes in whenever it wants est ouverte jusqu’au 31 octobre 2022.

Diana Flores Ruíz

Diana Flores Ruíz est professeure adjointe en études cinématographiques et médiatiques à l’University of Washington, Seattle, où elle donne des cours sur les questions raciales et les médias aux États-Unis. Docteure en Cinéma et études des médias, ses recherches et ses écrits examinent la manière dont les médias populaires et les technologies de surveillance coproduisent des infrastructures visuelles de violence racialisée, ainsi que la façon dont les interventions des artistes et des activistes offrent des formes alternatives de sûreté, de survie et de souveraineté. Son essai sur Sky Hopinka « Visiter : pour une éthique de la rencontre » sera publié dans le catalogue de l’exposition The sun comes in whenever it wants à la rentrée 2022.

Rechercher

Expositions Billetterie Infos pratiques

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.