Art et anarchisme : l'égalité entre différend et mésentente

Conférence par Catherine Malabou

Intervenant·e·s  Catherine Malabou
Année  2022

Selon Catherine Malabou, « un débat emblématique des rapports entre art et philosophie lors de ces dernières décennies est celui qui a opposé Jean-François Lyotard et Jacques Rancière sur la question du rôle politique de l’art.
Pour Lyotard, c’est paradoxalement dans l’imprésentable que se manifeste le différend politique, qui oppose les cris à la loi. Ainsi, l'égalité ne peut ni être représentée, ni apparaître.
Rancière à l’inverse affirme l’ouverture de toute expérience par sa mise en forme artistique. L’art, en déplaçant la mésentente politique, permet de réparer le dispositif social et de figurer l’égalité en donnant aux spectateurs la possibilité d’apparaître sur la scène politique en s’émancipant eux-mêmes.
Lyotard comme Rancière concluent chacun, en partant de ces raisons opposées, à une définition de l’art comme dispositif anarchiste."
Qu’en est-il aujourd’hui ? 

Rechercher

Expositions Billetterie Infos pratiques

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.