Méthodologie

La méthode d'Atelier LUMA s'articule autour de 4 piliers : investigation, design, implémentation et transmission.

Voir plus

La vocation première d’Atelier LUMA a été d'identifier les différentes strates de ressources d’Arles et de la Camargue pour imaginer d’autres façons de les agencer, et ainsi accompagner ce territoire dans ses changements sociaux et environnementaux.

Cet ancrage initial dans un contexte géographique et humain unique, a façonné la perspective biorégionale des activités d'Atelier LUMA, et a défini une méthodologie de travail applicable partout où il intervient. Cette approche, structurée sans être rigide, repose sur la collaboration et mobilise une grande variété de partenaires et d’acteurs en fonction du contexte. 

Investigation

La première étape de l’approche d’Atelier LUMA repose sur des recherches en immersion dans un territoire donné, pour comprendre les écosystèmes naturels et culturels afin d'identifier les ressources qui ne sont pas exploitées ou valorisées. 

Les membres de l’équipe mènent leurs investigations de façon ouverte et intuitive. Du design et de l’architecture à la biologie, la chimie, la sociologie, l’économie, l’ingénierie, etc. ils passent les environnements au peigne fin et organisent des rencontres  pour recueillir des données. Des experts scientifiques partenaires contribuent à guider les recherches. Des entretiens de fond avec des artisans, des associations, des décideurs, des fabricants, des agriculteurs, etc. donnent à l’équipe des informations essentielles tout en révélant des nuances précieuses de la culture et de la vie locale.

Au fur et à mesure de l’investigation, celle-ci génère des inventaires détaillés et une cartographie du paysage écologique, culturel et industriel. L’équipe analyse les résultats, et identifie les points de départ ainsi que les intervenants susceptibles de participer aux initiatives locales. 

Design

Au cours de la deuxième étape de l’approche d’Atelier LUMA, les membres de l'équipe expérimentent formellement avec les matières premières. À travers des étapes de recherche et développement, ils créent des propositions qui répondent aux nouveaux modèles de production, mais aussi aux défis sociaux, économiques et écologiques de la biorégion.

Atelier LUMA est doté d’une multitude d’espaces polyvalents permettant aux équipes de travailler avec des outils et des méthodes de manière non conventionnelle. En outre, ses partenariats avec des instituts de recherche et des laboratoires lui donnent accès à des technologies et des connaissances de pointe. 

Pour être innovant en matière d’utilisations des ressources, il est souvent impératif de rapprocher des groupes qui n’avaient jamais collaboré. Qu’ils connectent des entrepreneurs et des associations, des agriculteurs et des fabricants, des scientifiques et des artisans, ces nouveaux liens ne sont pas qu’un simple corollaire de cette étape : ils sont une source de valeur à part entière.

D’un point de vue esthétique, les résultats sont imprégnés de la culture et l’environnement du territoire. Le matériau, le procédé ou la structure qui en découlent doit clairement répondre d'un usage dans des conditions réelles.

Implémentation

Lorsqu’un projet atteint l’étape de l’implémentation, il est mis à l’épreuve du réel avec toutes ses contraintes et sa diversité. Il rejoint le paysage de la biorégion, au sens propre comme au figuré ; les ressources locales sous-utilisées ou oubliées que l’équipe avait identifiées sont alors visibles et valorisées. 

Au moment de l’implémentation, Atelier LUMA s’attache à identifier l’échelle la plus adaptée à un projet donné : une échelle qui dépend de facteurs comme les sources de matières premières, les capacités de production et les modèles économiques. Main dans la main avec des administrations et des entreprises locales, les projets suivent des processus rigoureux de certification, garants de la sécurité et du respect des normes.

C’est à ce stade que se cristallise le réseau qui entoure le projet. Ses contributeurs deviennent des parties prenantes à part entière, indissociables de la réussite et de la pérennité du projet.

Atelier LUMA cherche enfin à ancrer les nouveaux savoir-faire dans la biorégion. C’est pourquoi chaque projet est conçu pour être accessible, transmissible et reproductible. Trouver des moyens efficaces pour diffuser la conception et la mise en œuvre de projets locaux à faible impact est un enjeu qu’aborde la dernière étape de l’approche d’Atelier LUMA.

Transmission

À cette étape, Atelier LUMA formalise les connaissances produites afin de les diffuser. Quels éléments doivent être partagés, avec qui, et sous quelle forme ? Ces questions constituent une étude de design à part entière.

Les projets étant reliés et ancrés dans la biorégion, il est essentiel de valoriser non seulement les produits finis, mais aussi la collaboration et les expérimentations qui les rendent possibles. Pour cela, il faut trouver des moyens pour mettre en avant les personnes et les processus qui donnent vie aux projets. Atelier LUMA s’attache à privilégier les outils open source et à appliquer des principes de transparence et de participation aux méthodes de diffusion de ses connaissances.

Les membres de l’équipe ne cessent d’affiner les procédures de sélection et d’archivage des connaissances et des savoir-faire, et de tester différents outils pour les diffuser, comme des publications, des expositions, des conférences ou des ateliers.

En rapprochant son corpus de connaissances des réseaux universitaires et institutionnels, Atelier LUMA entend accélérer la capacité d’adaptation aux bouleversements sociétaux, écologiques et économiques dans le monde entier.

Rechercher

Expositions Billetterie Infos pratiques Replay des événements Visites commentées À propos de LUMA

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.