Intervalles Lucides : Cinéma et discussions

→ Prochaines projections
Les Oiseaux d'Alfred Hitchcock
L'Île aux oiseaux de Maya Kosa et Sergio da Costa
Langue des Oiseaux d'Érik Bullot

La Grande Halle
Le 
Le 

Voir plus

LUMA Arles organise une série de projections au Parc des Ateliers, en accès libre sur réservation.
 

Ces films mettent en jeu les relations entre les humains et non-humains, les relations inter-espèces, les mythologies et le monde naturel. Ces séances font partie d’une proposition qui comporte aussi des échanges avec des intervenants, chercheurs et cinéastes, et les spectateurs, autour de la manière dont ces films contribuent à modifier nos regards.

 

Thématique du mois de novembre : Les oiseaux


25 novembre à 18h30
Les Oiseaux d’Alfred Hitchcock, États-Unis, 1963, 2h00

(film interdit aux moins de 12 ans)

San Francisco, 1962. Une jeune femme et un avocat entament un jeu de séduction chez un oiseleur. Afin de le revoir, elle use d’un stratagème et décide de lui livrer elle-même un couple d’oiseaux, "les inséparables". Sur la route, elle est attaquée par une mouette. Bientôt d’étranges phénomènes liés au comportement des oiseaux annoncent un drame imminent…

Bande-annonce
 

Je réserve gratuitement mes billets pour la projection « Les Oiseaux »

 

26 novembre
À 17h00

L'Île aux oiseaux de Maya Kosa et Sergio da Costa, Suisse, 2019, 1h00

Sauver des oiseaux pour se sauver soi-même : après une longue maladie, Antonin, que son corps continue de « lâcher » régulièrement, apprend dans un centre d’accueil pour oiseaux en détresse à attraper par la queue les rats qu’on donne à manger aux rapaces. Au milieu du règne animal comme dans le reste de la vie, les hommes bricolent ; mais il se trouve parfois qu’une chouette assommée devine qu’ils lui veulent du bien et s’abandonne dans leurs mains.


Bande-annonce


“Une poésie qui nous entraîne à travers des mystères envoûtants pour nous rouvrir le ciel”
Télérama


"Une échappée insulaire à la substance fragile et poétique" 
Les Inrockuptibles

"Une variation délicate sur les thèmes de l’hospitalité et de l’aide aux plus fragiles"
Libération

 

À 18h00
Langue des Oiseaux d'Érik Bullot, France, 2022, 54 min

Composé de séquences musicales, graves et drôles, Langue des oiseaux est un documentaire de création, poétique et philosophique, sur les pouvoirs de la traduction et le désir de communication entre les êtres humains et les oiseaux. Il est raconté depuis le futur, après la sixième extinction et la disparition des oiseaux, et observe avec curiosité et ironie les tentatives des humains pour imaginer les voies d’un échange possible.
Ce film est une offrande. Il reçoit des musiciens et des artistes, dans des séquences mises en scène, pour un colloque des oiseaux, ludique, musical et philosophique, invitant le spectateur à réfléchir aux modalités d’une communication élargie.

Bande-annonce

La projection de ces films sera accompagnée d'une discussion à 19h00. Elle sera animée par Vanessa Manceron (anthropologue et chercheuse au CNRS), Frédéric Lamouroux (responsable pédagogique du Parc ornithologique de Pont de Gau) et modérée par Martin Guinard (Curateur à LUMA Arles).

Je réserve gratuitement mes billets pour les projections du 26 novembre et la discussion

 


Cette série de projections a été conçue par Rasha Salti, Curatrice indépendante, et Jean-Michel Frodon, Critique de cinéma, avec Vassilis Oikonomopoulos, Directeur des expositions et des programmes, LUMA Arles et Martin Guinard, Curateur, LUMA Arles.
 

Biographies :

Rasha Salti est une chercheuse, écrivaine et curatrice vivant entre Beyrouth, Berlin et Marseille. Elle est actuellement rédactrice en chef du programme documentaire expérimental “La Lucarne” pour Arte France.

Jean-Michel Frodon est critique de cinéma, journaliste, enseignant à Sciences Po. Auteur d’une trentaine d’ouvrages sur le cinéma, il a notamment été responsable de la rubrique “cinéma” du Monde et directeur des Cahiers du cinéma.

Vanessa Manceron est anthropologue, chercheuse au CNRS. Ses recherches portent principalement sur les rapports à la nature en France, en Angleterre et actuellement en Italie. Ses principaux axes de travail concernent les menaces environnementales, la cause animale et la protection du vivant. Son dernier ouvrage, Les Veilleurs du vivant (La Découverte, 2022) porte sur l’engagement des naturalistes amateurs anglais dans la connaissance du vivant. 
 
Frédéric Lamouroux est responsable pédagogique du Parc ornithologique de Pont de Gau en Camargue depuis les années 2000. Auparavant, il s’est formé à l’ornithologie au sein des différentes équipes de la Station biologique de la Tour du Valat, en Camargue et au Québec, dans la Réserve nationale de faune de cap Tourmente, sur la sensibilisation à la protection des oies des neiges. 

D'où vient le titre "Intervalles Lucides" ? Pourquoi avoir choisi de projeter ces films ? Quelles idées voudraient-ils que le public retienne à travers ces séances de cinéma et discussions ? Réponses en vidéo !

Rechercher

Expositions Billetterie Infos pratiques

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.