Le point de vue de Suhail Malik

avec Suhail Malik

Vidéaste  D.R.
Intervenant·e·s  Tirdad Zolghadr
Intervenant·e·s  Suhail Malik
Année  2011

La viabilité morale de la mondialisation repose en partie sur 3 différents types d'universalismes pratiques qui s'appuient mutuellement :

(a) les droits de l'homme, en affirmant une neutralité qui leur accorde une validité commune, (b) l'art contemporain, en construisant des indéterminations particularisées de l'expérience et de l'interprétation et (c) la photographie et ses ramifications, en matérialisant des réalités-image omniprésentes.

Leur convergence crée un "second humanisme", accordant ainsi du crédit à la mondialisation sur la base d'affirmations indéfinies sans énoncé de principes : une démocratie génératrice de formalisme comme son quasi-ordre reconnu.

Existe-t-il une politique pour cette affirmation puissante/ impuissante de l'équivocation et de la contingence à l'échelle mondiale ? Quel/qui en est le sujet ?

Avec Suhail Malik, lecteur en études critiques au collège Goldsmiths, à l'université de Londres.

Conférence organisée dans le cadre du Symposium The Human Snapshot (2011)

Rechercher

Expositions Billetterie Infos pratiques

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.