Les conditions d'apparition d'une image avec Roger Buergel

Intervenant·e·s  Roger Buergel
Année  2011

Deux expositions légendaires, Family of Man (1955) et Documenta (1955), sont comparées à Bahia no Ibirapuera, exposition conçue par Lina Bo Bardi et Martim Gonçalves pendant la cinquième Biennale de São Paulo en 1959.

Contrairement aux deux expositions occidentales qui, en raison de leurs fondements idéologiques, se devaient d'afficher un universalisme sans ambages dans leur élan poétique, Bahia no Ibirapuera (tout comme les autres expositions de Lina Bo Bardi) nous suggérait une façon élégante de sortir de l'impasse d'une position de spectateur indéfinie ou humaniste.

En mettant en avant la contingence ou l'aléatoire comme principes d'exposition, Lina Bo Bardi a montré des formes de collaboration sensuelles dans lesquelles les régimes relationnels reposant sur l'individualité (et le savoir) cèdent la place à ce que Leo Bersani appelle « la multiplication de positionnements de l'individu dans l'univers ».

Avec Roger Buergel, conservateur indépendant, commissaire de l'exposition documenta 12 en 2007.

Conférence organisée dans le cadre du Symposium The Human Snapshot.

Tags Associés

Conférence Photographie

Épisodes reliés

Rechercher

Expositions Billetterie Infos pratiques Replay des événements Visites commentées À propos de LUMA

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.