L'art comme objet d'étude de l'Interdépendance avec Marinna Simnett et Estelle Zhong Mengual

Intervenant·e·s Marianna Simnett
Intervenant·e·s Estelle Zhong Mengual

Marinna Simnett, artiste
Estelle Zhong Mengual, historienne d'art

En mai 2019 dans le cadre des Luma Days #3, forum d’art et d’idées, intitulés « Ensemble, une déclaration d’interdépendance », nous avons invité des artistes, philosophes, scientifiques, penseurs, experts locaux et militants à venir partager leurs points de vue et expériences avec le grand public.

À l’heure des transformations mondiales, et malgré une capacité de mobilisation instantanée de l’individu, les concepts du « vivre ensemble » et du « travailler ensemble » semblent souvent hors d’atteinte. Sont-ils devenus des utopies ? Cette troisième édition des Luma Days a permis d’explorer le concept d’interdépendance sous des angles nouveaux.

À cette occasion Luma Arles a accueilli Marinna Simnett, artiste et Estelle Zhong Mengual, historienne d'art, autour d’une conversation sur la notion de l’interdépendance dans l’art. L'œuvre d'art est-elle une relation ou un résultat ? Elles interrogent la création artistique collective et la relation entre l'artiste et son spectateur créée à travers l'œuvre d'art.

Biographie

Estelle Zhong Mengual


Estelle Zhong Mengual est historienne de l’art. titulaire d’un doctorat de Sciences po-paris, elle enseigne actuellement dans le master d’expérimentation en arts politiques de Sciences po à paris (SpEAp), créé par Bruno Latour. Elle est l’auteur de L’art en commun : réinventer les formes du collectif en contexte démocratique (Les presses du réel, 2018) ; Esthétique de la rencontre : l’énigme de l’art contemporain (avec Baptiste Morizot) (Seuil, 2018).

Marianna Simnett


À travers ses performances, vidéos, aquarelles et installations, Marianna Simnett questionne la manière dont les corps sont perçus et imaginés. Ses récits troublants présentent le corps comme un lieu de conflit, entre interventions chirurgicales, gestes d’effondrement et d’extase. En 2019, elle a présenté des expositions personnelles au Frans Hals Museum (Amsterdam), au Kunstalle Zürich (Suisse), et au Copenhagen Contemporary (Danemark). Son travail a également été inclus cette année-là dans trois expositions collectives, au tai Kwun Contemporary (Hong Kong), au Walker Art center (Minneapolis) et au Sadie Coles (Londres). Elle a exposé en 2018 au new Museum (New York), Museum für Moderne Kunst (Francfort), Abludowicz collection (Londres) ; en 2017, à la Matts Gallery (Londres) et, en 2016, à la Seventeen Gallery (New York et Londres) en 2016.

En 2019 son travail sera également inclus dans trois expositions collectives, au tai Kwun contemporary (Hong Kong), au Walker Art center (Minneapolis) et au Sadie coles (Londres).

Tags Associés

Conférence Art 2019 Collectif

Rechercher

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.