Retour

Luma Days 3

Luma Days 3

La thématique explorée pour cette édition se réfère à l’un des enjeux majeurs de nos sociétés : ENSEMBLE, une déclaration d’interdépendance…


Pourquoi parlons-nous d’interdépendance ? Le concept d’interdépendance apparaît en 1944 avec les écrits du philosophe et historien américain Will Durant, auteur du premier manifeste qui revendique les principes d’égalité et de liberté des Hommes comme vecteurs d’harmonie. Au fil du temps, les notions d’éthique, d’environnement et d’écologie sont venues nourrir et densifier la portée de l’interdépendance, ne se limitant plus aux rapports d’homme à homme mais de l’Homme au monde, tenant ainsi compte des répercussions directes de ses actions sur l’environnement.
 

L’émergence des structures collaboratives à partir des années 2000 reflète cette volonté croissante d’interdépendance, pour mettre en place des moyens concrets d’agir ensemble. Mais à l’heure des transformations du monde du travail, les concepts du « vivre ensemble » et du « travailler ensemble » ne sont-ils pas des utopies ? Comment délimiter l’équilibre nécessaire de ces nouveaux rapports Homme / Machine ? Les notions de gouvernance, de législation et de régularisation de ces nouveaux rapports ne doivent-elles pas être questionnées et explorées ?
Les Luma Days #3 proposent d’interroger l’interdépendance comme outil pour tisser des liens nouveaux entre l’art et la culture, l’environnement et les droits de l’Homme, l’éducation et la recherche.

Programme invité de cette nouvelle édition des Luma Days, l’exposition A School of Schools : apprendre par le design qui constitue le cadre des échanges et rencontres autour de l’interdépendance.

En conversation

ENSEMBLE, une déclaration d'interdépendance

Rechercher

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.