Le bâtiment des Forges vu du dessus

Les Forges

Construit dans les années 1870 et endommagé par un incendie en 1986, ce bâtiment rénové par Annabelle Selldorf abrite aujourd’hui des espaces d’expositions intimistes et une cour extérieure polyvalente.

Voir plus
Quelques informations et chiffres clés
  • Superficie totale : 4343m²
  • Espaces d’exposition 1er étage : 718m²
  • Espaces d’exposition 2ème étage : 845 m²
  • Cour des Forges : 1415 m²
  • Fonctions : espaces d’exposition, galeries, café, cour, espace de performance, symposiums, présentations.
  • Ouverture : 2014

Histoire et usage initial

Construit dans les années 1870, c’est dans ce bâtiment que sont façonnées les pièces de métal servant à la construction des locomotives

Le bâtiment actuel des Forges est construit sur le site du Parc des Ateliers dans les années 1870, après la destruction de forges plus anciennes à l’emplacement où s’élève aujourd’hui La Grande Halle.

On retrouve au sein de l’atelier des forges des grues montées sur pivots et des potences qui permettent le transport rapide de pièces chaudes entre les fours, les forges, et les marteaux-pilons.

Les pièces sont ensuite acheminées à l’ajustage, appelé quelques fois tournerie, qui se charge de l’usinage et de la finition à l’aide de machines-outils. Le bâtiment des Forges est modernisé entre 1935 et 1939 avec notamment la mise en place de pilons auto-compresseurs. 

Rénovation du bâtiment

Endommagé par un incendie dans les années 1980, Les Forges est le premier bâtiment rénové par LUMA Arles.

Premier étage des Forges

Premier étage des Forges

Herve Hote

À la fermeture du Parc des Ateliers en 1984, le bâtiment des Forges est utilisé comme lieu de stockage par les entreprises Ducros et Moltonel. Sa toiture est en partie détruite lors d’un incendie en 1986, à la suite duquel le bâtiment est abandonné pendant plusieurs années.

Les Forges sont rénovées en 2014 par Annabelle Selldorf dans le cadre de la transformation du Parc des Ateliers entreprise par LUMA Arles.

Le bâtiment est divisé entre 2 930m² d’espaces intérieurs et une cour extérieure de 1 415m².

Annabelle Selldorf a conservé dans le bâtiment les marqueurs principaux de son architecture industrielle (colonnes en fonte, treillis en acier structurels de l’ancienne fonderie…). De nouveaux puits de lumière apportent une lumière diffuse naturelle à l’espace.

Aujourd’hui

Les Forges, lieu de rencontres et d’expositions de LUMA Arles.

2018: Vernissage de “Picture Industry : une histoire provisoire de l’image technique 1844-2018”

2018: Vernissage de “Picture Industry : une histoire provisoire de l’image technique 1844-2018”

Victor Picon

Les Forges accueille des espaces d'exposition dont l'échelle modulaire répartie sur deux niveaux, favorise un rapport direct aux oeuvres. Y ont été présentées des expositions des Rencontres de la photographie, ainsi que l’exposition Picture Industry : une histoire provisoire de l’image technique 1844-2018 en 2018-2019. La partie intérieure restante du bâtiment abrite un système centralisé de cogénération alimenté au biodiesel qui participe de la production énergétique du site.

La cour extérieure, située à l’extrémité ouest de la structure, à l’intérieur même de l’édifice originel, est un espace polyvalent comprenant un café et un espace collectif dédié aux conférences et aux concerts. La compagnie de danse L.A Dance Project y présente en 2019 la pièce du chorégraphe Benjamin Millepied « I fall, I flow, I melt », et l’artiste Rirkrit Tiravanija y installe en 2018 son œuvre DO WE DREAM UNDER THE SAME SKY.

Des danseurs dans le bâtiment des Forges

L.A Dance Project - I fall, I flow, I melt - 2019

Anne-Sylvie bonnet

Rechercher

Panier

s’identifier

Vous avez déjà un code d'accès ?
Cliquez-ici pour l'utiliser

Veuillez indiquer votre adresse e-mail ci-dessous.